1 /

À la fin des années 1940, des survivants établirent une vie musicale riche et variée dans les camps de déplacés dans l’Europe occupée par les Alliés, particulièrement dans la zone d’occupation américaine en Allemagne. Parmi les chants qui virent le jour, nombreux étaient ceux qui évoquaient les horreurs des années de guerre, la douleur du deuil et les difficultés d’être « déplacé ». La musique joua également un rôle de premier plan dans la commémoration de la Shoah et de la déportation, et ce dès les premières cérémonies organisées par les survivants.

« Dort in dem lager », extrait des archives sonores de David Boder, courtesy of the USHMM.

Related Articles

Displaced Person Camps

Post Holocaust

Music