« Tsum besern morgn » (« Vers un meilleur lendemain ») est une chanson composée par Kasriel Broydo, l’un des auteurs de théâtre les plus prolifiques du ghettto de Vilnius. Bien que Broydo n’ait pas appartenu à des organisations de résistance, certaines de ses chansons – dont celle-ci – dénotent une sympathie pour la cause partisane. Les paroles passionnées et incitatrices pressent les prisonniers du ghetto à « continuer à marcher, et aller de l’avant », même si l’avenir semble incertain.

« (Mir shpannen) tsum bessern morgn » extrait du CD Rise up and fight! Songs of Jewish Partisans (1996), courtesy of the US Holocaust Memorial Museum, Washington DC (https://www.ushmm.org/fr).